jeudi 28 juin 2012

Boston Invite

Odyssée participait la fin de semaine dernière au tournoi Boston Invite qui avait lieu sur les terrains militaires de Fort Devens. Seulement huit équipes invitées ont l'occasion de participer à ce tounoi de haut calibre et Odyssée en a profité pour tester ses munitions.

La température nous a écrasé de son humidité et de sa chaleur pendant les deux jours et nous avons également eu droit à quelques éclairs et grognements des cieux. Le dernier match du samedi a donc été retardé questions de laisser le ciel se calmer un peu.

Nous étions fébrile, peut-être un peu trop, puisque notre premier match s'est soldé par une défaite de 15-12 contre Wildcard, une nouvelle équipe sur le circuit. La machine était un peu rouillée et les revirements ne pardonnent pas. Mais nous sommes bien confiants de vaincre cette équipe advenant une autre confrontation.

La deuxième rencontre s'est déroulée de façon très fluide et Odyssée avait retrouvé son tonus. Nous affrontions une équipe de New York, NYC. La victoire de 15-7 est arrivée rapidement, nos disques attrapés dans la zone de but, sans trop de résistance, à raison de quinze répétitions.

La partie suivante nous opposait à la puissante équipe Slow White, qui participe aux USA Championships en Floride, année après année. Odyssée a été surpris en début de match par l'intensité de l'équipe de Boston, ils ont rapidement pris les devants et nous étions derrière 4 à 1. Quelques coups de canon plus tard, nous étions revenus à égalité et nous avons pris les devants pour se retrouver en avance 10 à 7. Slow White n'a jamais lâché et ont effectué une remonté pour nous devancer 11 à 10. Nous avons travaillé fort jusqu'à la fin et, récompense, une victoire au point "universe" de 14 à 13. Quelle satisfaction de battre cette équipe!!

La dernière partie de la journée contre les fantômes (The Ghosts) était seulement le deuxième affrontement à vie entre nos deux formations. La première fois, en 2011, Odyssée l'avait emporté 15 à 11 et nous voulions recopier cette performance. Bien en route dans le match avec une avance de 4 à 3, la partie a été interrompue par les orages pour environ une heure. À la reprise, Odyssée semblait avoir perdu la petite étincelle de folie et d'intensité qui installe une équipe dans la "zone". Nous avons tout de même échangé les points jusqu'à 10 à 10 environ. Mais "The Ghosts" a gardé une cadence propre et Odyssée s'est fait mal avec plusieurs revirements douleureux. Victoire pour "The Ghosts" de 15 à 12.

Nous avons entamé la journée du dimanche avec une fiche de 2 victoires - 2 défaites. Les deux matchs de l'avant-midi furent joués contre "Detroit Lions" et contre "7Express". Odyssée a su maintenir une belle intensité et remporter les matchs, 15-6 et 15-9.

Le dernier défi du tournoi était un match contre AMP de Philadelphie, une équipe que nous connaissions bien de l'année dernière et qui ne nous avait jamais donné trop de diffculté. AMP regroupe tout de même un groupe très talentueux de joueuses et joueurs et quand ils jouent en harmonie, ils sont capables de grandes victoires. Notre problème aérien en défensive s'est manifesté fortement ici et AMP a gagné plusieurs batailles dans les airs. Encore une fois, notre moyenne élevée de revirements était pour nous une flèche au tendon d'achille et, boitant, nous avons perdu cette partie par un pointage de 15 à 9.

C'était pour Odyssée un tournoi préparatoire en vue d'un objectif beaucoup plus important pour nous, une participation aux USA Championships en Floride. La route est longue, il faut continuer à travailler et nous savons exactement quels chemins prendre pour aggriper les victoires et atteindre nos buts. Nous partons dans quelques jours pour une autre étape préparatoire, le US Open au Colorado où nous affronterons les meilleures équipes américaines.

à bientôt.

mardi 19 juin 2012

Premier tournoi avec l’Équipe Canadienne pour Isabelle et Jessie

L’équipe Canadienne Mixte, représentée majoritairement par des joueurs de Team Fisher Price avait son tout premier tournoi préparatoire en vue des Championnat du Monde qui auront lieu du 7 au 14 juillet à Sakai au Japon. Le choix du tournoi s’est arrêté sur le Poultry Days, Versailles, Ohio, un tournoi reconnu pour son organisation de qualité, son party et ses poulets à volonté! Il faut savoir que le tournoi est un événement majeur pour la ville de Versailles. C’est donc dans un état de fébrilité que nos deux joueuses d’Odyssée ont abordé le tournoi.

Samedi :

Une grosse journée en perspective car l’équipe avait 5 matchs prévus à l’horaire. Malgré la chaleur accablante, l’équipe canadienne s’en tire avec une fiche de 5 victoires (11-3, 11-3, 11-6, 11-4, 11-2) et aucune défaite. Ce fût un défi pour nos représentants québécois de se faire une place sous un nouveau style de jeu et avec de nouveaux coéquipiers. « La journée du samedi nous a servis à nous adapter, pratiquer les jeux et se faire valoir afin d’assurer notre temps de jeu pour les championnats du monde. », affirme Jessie.  Cette dernière voulait d'ailleur en montrer davantage étant donné qu'elle revient d’une opération au genou et qu'elle n’avait pas eu la chance de participer au camp de sélection qui a eu lieu à Las Vegas.

Après une bonne première journée d’ultimate, place à la fête foraine et aux poulets !


Dimanche :

Une autre journée chargée attend l’équipe nationale. Le 8e de finale s’est bien déroulé et le pointage fût de 13-4 en faveur des canadiens. En route vers le quart de finale qui les opposaient à une équipe de Pittsburgh. À la surprise de tous, l’équipe canadienne s’est inclinée 11-13, après une remonté de 5 points de l’équipe adverse. Trop d’erreurs ont été commises en début de match comme des longues passes manquées, manque de mouvement des traceurs, manque d'intensité sur les marques en défensive, pas d’ajustement sur la force, etc.  Le but de ce tournoi n’était pas très clair. Était-ce de développer une chimie entre les joueurs de l'équipe composée de 5 joueurs québécois, 5 joueurs d’Ontario et d’une quinzaine joueurs de l’ouest du Canada, ou de gagner le tournoi?  Peu importe la réponse, nos québécois étaient bien déçus de la tournure du match. L'équipe a par la suite décidé d'utiliser le reste du temps  afin de pratiquer ensemble.

En général, l’expérience a value la peine.   Jessie et Isabelle sont satisfaites de leur fin de semaine. Pour ce qui est des autres québécois présents sur l'équipe canadienne, Audrey St-Arnaud, Kate Beaulieu et Éric Dion, ceux-ci ont très bien performés.  Nous pouvons être fiers de nos québécois, car ils ont tous très bien joué !


Jessie Grignon Tomás

mardi 12 juin 2012

À défaut d'un camp junior, une pratique junior!!



Cette année, notre tentative de réaliser un camp de perfectionnement pour les juniors n'a pas pu se réaliser mais nous avons tout de même réalisé une activité avec les jeunes sportifs inscrits à notre camp. Quelques joueuses et joueurs de Odyssée ont organisé un mini camp de développement de trois heures avec les 25 jeunes inscrits. Nous avons été gracié d'une journée éblouissante, un tableau parfait tapissé d'un gazon vert, d'un ciel gorgé de bleu, de ouate blanche et le tout, garni d'une tour olympique en arrière plan.

Beaucoup de plaisir et de coups de soleil!! Voici la journée en photos!


mercredi 6 juin 2012

Égalité en 3e place pour Ulysse à CUT


Les 2 et 3 juin avaient lieu le Cazenovia Ultimate Tournament (CUT), près de Syracuse dans l’état de New York. Pour ce tournoi, en catégorie Homme, Odyssée y présentait sa formation masculine Ulysse. Pour l’occasion, Jean-François Mauger, Simon Charrette et Thomas Duplaix étaient nos invités pour compléter notre alignement. Ne sachant pas trop où nous placer, le comité organisateur nous avait pré-classé 7e,, ce qui nous donnait un pool avec GOAT, PoNY et Super Seed. Nous avions pour objectif, bien sûr, d’améliorer ce classement préliminaire.

PoNY fut la première formation sur notre chemin, c’était les retrouvailles avec notre ami Muk. Un départ un peu beaucoup timide de notre part, nous nous sommes fait briser à 3 reprises en commençant, accumulant les erreurs individuelles. Nous sommes revenus à 4-4, mais nous avons connu beaucoup trop de revirements. Notre défensive était au rendez-vous, réussissant à gagner la possession du disque, mais n’avons pas su en profiter suffisamment.  Défaite de 13-8.

Après un discours de motivation de JL, et un changement de lignes, c’est contre GOAT que nous poursuivions notre chemin. GOAT jouaient sans les services de quelques-uns de leurs meilleurs éléments, ceux-ci étant au tournoi "FlowerBowl" à Vancouver avec Team Canada. Nous avons commencé le match avec intensité prenant les devants en tout début de rencontre.  Mais ceux-ci ont tout de même une bonne profondeur et quelques recrues des plus athlétiques. Ce fut un match physique et intense mais qui s’est tout de même déroulé dans le respect. Exactement, le genre de match auquel on s’attendait en venant jouer dans la catégorie Homme. Nous nous sommes finalement inclinés 13-10, une performance honnête de notre part.

Super Seed, une équipe de jeunes joueurs de Pittsburgh, était l’équipe suivante, eux qui était pré-classée 6e, c’est donc l’équipe qu’on devait battre pour améliorer notre classement initial. En début de match, notre défensive a été pitoyable laissant des points faciles et se faisant « Hucker » à profusion. Heureusement la ligne offensive était au rendez-vous, réussissant presque tous ses points. À la mi-temps, nous tirions de l’arrière 7-6, accusant un bris de retard. En 2e mi-temps, un certain « vent de côté » s’est pointé et a littéralement jouer comme un 8e joueur pour Ulysse.  Soudainement, la défensive de zone de notre D-Line était devenue impénétrable. Une 2e demie presque parfaite pour nous mener vers une victoire de 15-8.

Le match de reclassement contre Medecine Men ne fut qu’une formalité. Notre seul regret aura été de ne pas faire mieux que Bloody Gary contre cette formation de Baltimore, une victoire de 13-6. Cette victoire confirme tout de même notre place dans le top 8 et notre quart de finale du lendemain contre Phoenix. Le samedi soir, les anciens joueurs de Mephisto d’Ulysse ont fait découvrir le restaurant Brae Loch à leurs coéquipiers, un incontournable à ce tournoi. Nous avons été très bien reçus, une fois de plus.

C’est sur le terrain central que les organisateurs avaient placé notre quart de finale contre Phoenix. Alors que c’était le premier match de l’histoire entre Ulysse et Phoenix, on pouvait tout de même sentir les relents des rivalités Phoenix-Mephisto et Trainwreck-Odyssée avant le lancer d’engagement initial. Phoenix a commencé le match en feu (svp prononcez "fou" comme Gus), allant chercher un bris au tout premier point, on entendait déjà les « Let us! Burn! », cri de ralliement de l’équipe d’Ottawa. Heureusement, la 2e O-line a aussitôt stoppé l’hémorragie en marquant le second point. Ensuite en défensive, Yan y a été d’un lancer d’engagement parfait qui a enfermé Phoenix dans sa zone de but, provoqué un revirement près de leur zone de but et permis à Ulysse de répliquer aussitôt avec un bris, ce fut le point tournant du match.  Par la suite, ce ne fut que défense, défense et défense pour Ulysse et notre bon ami « vent de côté », nous avons pris la mi-temps 8-1 avec 8 points sans riposte. En deuxième mi-temps, les deux équipes ont échangé les points. Impossible de passer sous silence un plongeon défensif incroyable de Gustavo, notre Colombien adoré, sur une défensive de zone. Ce jeu a brisé les reins de Phoenix qui croyaient encore à la remontée. Marque finale : 15-8.

C’est GOAT, après avoir gagné leur quart de finale contre Mephisto, qui s’emmenait sur le terrain central pour notre demi-finale. Après un match émotif contre Phoenix, nous n’avons pas su emmener l’émotion dans le match suivant. De son côté, GOAT a sorti fort et a su aller chercher des bris tôt dans le match. Par la suite, nous avons bien tenté d’aller chercher quelque bris, mais l’attaque bien rodée de GOAT a su limiter les revirements, alors que les meneurs de jeux ontariens faisaient preuve d’une très grande patience avec le disque. Ce fut une défaite regrettable de 15-6. Aucun match pour la 3e place n’était à l’horaire, nous l’avons bien offert à PoNY, mais ils ont refusé, eux qui venaient de pousser Ironside à la limite.

C’est donc avec une égalité en 3e place que nous terminons le tournoi. Position fort appréciable, mais nous aurions quand même pu jouer de meilleurs matchs contre PoNY et GOAT et ainsi augmenter notre niveau de satisfaction. C’est avec une pause au réputé restaurant « Dinosaur BBQ », que nous avons conclu le tournoi et refait le plein de protéines. Gros merci à nos invités : merci JF pour ton maniement du disque des plus sécuritaire, ainsi que ton énergie sur les lignes de côté, espérant que tu retrouves la voix sous peu; merci Simon pour ton intensité en défensive et  pour ta facilité à apprendre les jeux et le système; merci Thomas pour tes mains solides et tes attrapés sécuritaires, sans oublier ton positionnement dans la zone de but. Combien as-tu marqué de points au fait? Le prochain tournoi pour Ulysse serait le « No Borders » à la fin du mois de juillet. D’ici là, c’est le début de la saison mixte pour Odyssée avec le « Comedy » les 16 et 17 juillet et ensuite le « Boston Invite » la fin de semaine suivante.


vendredi 1 juin 2012

Entrevues avec nos joueurs invités pour le FrisbeeFest

Lors du tournoi FrisbeeFest, les 19 et 20 mai derniers, les joueurs d’Odyssée ont formé une équipe homme et une équipe femme. Afin de compléter ces équipes pour le tournoi, quelques joueurs se sont ajoutés : Olivier Proteau et Charles-André Ouimette chez les hommes, alors qu’il y a eu une dizaine d’invitées chez les femmes.
Certains invités ont accepté de nous accorder une entrevue.
Charles-André Ouimette




Kate Beaulieu


Odyssée : Premièrement, félicitations pour ta qualification dans Team Canada! Tu as subi une blessure au tout début du tournoi de sélection, croyais-tu qu'ils allaient te prendre quand même? Comment ça s'est passé?
KB : Sérieusement, pas vraiment. Je croyais vraiment que l’expression : « Ton chien est mort » s’appliquait parfaitement. J’étais très déçue de ne pas avoir eu l’occasion de montrer ce dont j’étais capable. J’ai gardé espoir quand même, car je savais que ma performance contre eux au dernier championnat canadien pouvait peut-être peser dans la balance. Je suis passée par toute une gamme d’émotions, l’attente a été longue et pénible mais, ils m’ont choisie et je compte bien leur montrer qu’ils ont fait un bon choix.
 
Odyssée : On pensait te voir dans l'uniforme des QUB au FrisbeeFest, pourquoi ne jouais tu pas avec eux? Est-ce que tu t'entraînes avec eux? En quoi consiste ton entraînement pour les Mondiaux?
KB : Au début de l’année, j’avais comme plan de me joindre aux Qubs pour la saison d’été 2012 et participer au championnat canadien à Victoria, BC. Suite à ma sélection sur l’équipe nationale, j’ai reconsidéré mon choix. Mon implication sur l’équipe canadienne demande un investissement monétaire important. De plus, au niveau professionnel, de nombreux congés sont nécessaires afin de participer à tous les événements requis par la formation canadienne. Un camp de sélection à Las Vegas, un tournoi préparatoire en Ohio et le championnat mondial au Japon m’ont forcée à me retirer du projet des Qubs 2012 et ainsi ne pas participer au championnat canadien de cette année. Afin de me préparer pour le championnat mondial, les entraîneurs me permettent de pratiquer avec les filles et j’apprécie grandement cette opportunité. Si jamais elles ont besoin de remplaçantes afin de compléter leur alignement pour les tournois auxquels elles participent, je demeure disponible, c’est l’entente que j’ai avec les entraîneurs. D’ailleurs, je vais me joindre aux Qubs pour le Boston Invite qui aura lieu les 23 et 24 juin prochains. Au niveau de l’entraînement pour le championnat du monde, je pratique deux fois par semaine avec les Qubs et j’essaie de m’entraîner de 2 à 3 fois individuellement ; une pratique de lancers et un entraînement plus cardiovasculaire et musculaire.
Odyssée :Toi qui jouait pour ONYX l'an dernier, comment s'est passé ce tournoi (FrisbeeFest) en compagnie de certaines rivales de l'année dernière? La chimie était bonne? 

KB : Sérieusement, c’était génial ! J’étais tellement heureuse à la fin du tournoi d’avoir eu l’occasion de jouer avec ces filles. Je connaissais plusieurs d’entre-elles de nom mais pas personnellement et j’ai été agréablement surprise de l’ambiance qui régnait au sein de l’équipe. Lorsque tu côtoies des joueuses de ce talent, la chimie ne peut faire autrement que d’être présente. Des joueuses polyvalentes, audacieuses, intenses, talentueuses, sérieusement, je classe ce tournoi dans l’un des plus plaisants auxquels j’ai participé. J’ai découvert un style nouveau, des jeux novateurs, une manière différente de voir le Ultimate.

Olivier Proteau :

Odyssée: Quelles sont les opportunités de jouer au ultimate à Saguenay ?

OP : Il n'existe que peu d'opportunités de jouer au ultimate à Saguenay. L'hiver, nous avons une ligue intérieure de 4 contre 4 avec 6 équipes.  Les dernières saisons estivales, il n'y avait que des soirées « pick-up » où les gens se réunissaient et formaient 2 équipes équilibrées. Cependant, nous connaissons un engouement important cet été.  Nous sommes présentement à développer une ligue de 5 contre 5 « on the fly » et nous avons présentement 4 équipes. Nous avons dû adapter ce style de jeu puisque nous ne possédons pas suffisamment de terrains pour le nombre de joueurs qui se sont inscrits (un beau problème). Sinon, il existe toujours quelques soirées « pick-up » à différents endroits, pour continuer le développement des nouveaux joueurs.
Odyssée : Que représente pour toi ce tournoi avec Ulysse?

OP : C'est une très belle occasion de continuer à me développer comme joueur. Je n'ai pas eu souvent l'occasion de jouer en 7 contre 7 de haut niveau et c'est pourtant le style de jeu que je préfère. J'ai profité de chaque instant que ce tournoi m'a offert et j'ai pris tous les conseils reçus de chacun des gars d'Odyssée. Une vraie chance pour moi de jouer en formule homme avec les meilleurs joueurs d'ultimate au Québec.

Odyssée : Fier de ta performance? Tes impressions sur comment ça s'est passé?

OP : Oui, très fier. J'avoue avoir ressenti un bon stress le matin avant d'embarquer sur le terrain mais, une fois sur la ligne de but, au côté d'autant de talent, le stress est tombé rapidement. Ça m'a pris quelques points avant de m'adapter à la rapidité du jeu Open et aux différentes stratégies employées offensivement et défensivement. De façon générale, je suis content de mon jeu. Étant davantage un traceur, j'ai su faire mon travail sans trop commettre d'erreurs.

Odyssée : Tu es surtout reconnu pour tes nombreux succès en 4 contre 4 ces dernières années. Crois-tu être aussi performant en 7 contre 7?

OP : Je suis un joueur qui s'adapte rapidement, ce qui m'a grandement aidé à faire ma place dans le 4 contre 4 auprès de joueurs très expérimentés. Il me manque bien sûr beaucoup d'expérience en 7 contre 7 mais, je pense être en mesure d'offrir une bonne compétition aux autres joueurs que je connais très bien grâce au 4 contre 4. Je souhaite avoir la chance de jouer davantage de 7 contre 7, si les blessures m'épargnent et si je déménage à Montréal....peut-être un jour :)